Blogue

20.07.2020

L'histoire du verre

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la présence du verre sur terre n’est pas le fruit d’une invention moderne. Bien que l’homme ait su façonner et travailler le verre à travers le temps, ce dernier existait dans la nature bien avant l’arrivée des civilisations. Il serait même aussi âgé que notre planète. Résultant d’une réaction chimique entre le feu et le sable, il fut découvert par hasard à l’époque de la Préhistoire. Afin d’en apprendre davantage sur le sujet, plani-Verre vous propose un survol de l’histoire du verre et de son apparition dans notre quotidien. Zoom sur un matériau qui a traversé les différentes époques de notre évolution.

La découverte

Le verre est naturellement présent sur terre et peut émerger de 3 différentes façons. D’abord, il peut être formé lorsque la foudre frappe une masse de sable contenant la combinaison parfaite de minéraux propices à sa formation. L’impact et la chaleur de l’éclair, combinés aux éléments présents dans le sable projette la foudre dans le sol et crée des tubes vitreux appelés des fulgurites.  Également, le verre peut être le résultat d’une éruption volcanique. Lors de l’explosion, la chaleur intense du volcan fait fondre le sable et produit une pierre vitreuse nommée obsidienne. C’est d’ailleurs cette pierre qui est à l’origine des premiers instruments utilisés par les hommes lors de la période du Néolithique. Dure et luisante, l’obsidienne avait l’avantage d’avoir des bords tranchants et pouvait être façonnée pour en faire des couteaux des flèches et des pointes de lance. Et enfin, il y a les tectites, des billes de verre formées naturellement par les impacts de météorites sur terre. À l’époque, ces petites billes de verre servaient également à la confection de bijoux.

Il faudra tout de même attendre quelques centaines d’années avant que l’homme parvienne à fabriquer lui-même des pièces en verre. Il y a environ 5000 ans, des articles en verre furent possiblement façonnés pour la première fois dans l’Égypte ancienne alors que ces oeuvres étaient considérées comme des objets de luxe et réservés à la royauté. Plus tard, c’est l’arrivée du souffleur qui marqua la nouvelle époque de l’utilisation du verre avec la confection de récipients, vases et verreries. Ce nouvel art du soufflage du verre se répandit alors dans toute l’Europe grâce à l’expansion de l’Empire romain.

Les feuilles de verre

Il y a près de 2000 ans, les premières feuilles de verre ont fait leur apparition dans les verreries. Lointain cousin des produits de plani-Verre, ce verre plat pour fenêtre, vitrail ou miroir était fabriqué en soufflant et en tordant une petite boule de verre de façon à produire un disque ou un cylindre. La technique du disque était faite grâce à un homme souffleur qui formait une sphère qu’il aplatissait d’un côté. Ensuite, une des extrémités était coupée et la pièce était chauffée une seconde fois. À nouveau malléable la pièce était tournée très rapidement pour former un disque plat. Cette technique servait entre autres à créer des vitraux. Quant à la technique du cylindre, on devait souffler une paraison pour lui donner une forme allongée. Les deux extrémités étaient ensuite coupées et la pièce étirée avec une pince. Ensuite, le manchon était fendu sur toute sa longueur et déplié pour former une feuille de verre.

L’expert de la matière

Fondée par 2 entrepreneurs passionnés en 2011, plani-Verre peut compter sur l’expertise d’une équipe de 30 spécialistes qualifiés ainsi que sur des partenaires et fournisseurs renommés afin d’offrir un service personnalisé à chacun de ses clients. Pour plani-Verre, chaque projet mérite la même importance et ce, qu’il soit de petite ou de plus grande envergure. Que vous souhaitiez faire appel à plani-Verre pour des services résidentiels ou commerciaux, l’entreprise propose un éventail de produits d’une qualité inégalée et s’assure en tout temps de respecter les échéanciers établis par ses clients. Choisir plani-Verre, c’est s’assurer d’un travail impeccable, minutieux et d’une expérience d’achat exemplaire.